Rue des livres

« Du blé pour la Somalie » : Ce témoignage souligne l’absurdité de certaines actions humanitaires face à l’ordre économique international.

Nachoub, ainsi se nomme le personnage principal de ce témoignage. Il dirige une équipe d’occidentaux chargée d’acheminer des vivres à des populations démunies. Le terrain d’action, c’est la Somalie.

Nachoub est sans doute la doublure de l’auteur… celui-ci, algérien de nationalité, est un ancien journaliste de la presse arabe qui depuis une dizaine d’années exerce les fonctions de consultant international. Il sait de quoi il parle et pour la première fois, même si ses fonctions actuelles l’empêchent d’écrire sous sa véritable identité, il publie un livre pour rendre compte de réalités enregistrées sur le terrain des opérations humanitaires.

Ce texte qui se lit comme un roman, alors qu’il n’est composé que de faits vrais, révèle certaines caractéristiques du monde clos et discret des ONG.

Le lecteur sera peut-être fasciné par ces hommes qui, au volant de grosses Toyota, des dollars en poche, partent, souvent dans des conditions très dangereuses, porter de l’aide alimentaire dans des territoires gérés le plus souvent par l’anarchie… mais très vite, l’auteur nous ramène à l’essentiel, c’est à dire la confrontation entre deux mondes, deux cultures. Ce récit bourré d’aventures pose un certain nombre de questions qui mettent en cause l’ordre mondial, la diplomatie internationale, le rôle des pays riches envers les pays défavorisés. Autant de questions qui forgent des enjeux internationaux, et au-delà des destins individuels.

Catégories : Témoignages

Laisser un commentaire