Il fut un temps où les discours avaient…

Il fut un temps où les discours avaient pour tâche de convaincre. Plus de nos jours. Il faut faire court. Avec un esprit de tueur. Une expression bien ramassée et voici l’ennemi politique, déstabilisé, détruit. L’expression le poursuivra tout le long de son parcours politique. Nous en sommes à nous contenter de la restauration rapide des idées, du fast food politique. Nous tenons pour définitifs ces jugements hâtifs que je n’oserai qualifier de caricaturaux par respect pour mes distingués confrères, maitres en matière d’encre de chine et de papier.

Laisser un commentaire